Les origines du Prieuré d'Etoy sont incertaines. Les uns pensent qu'il fut fondé par les sires d'Aubonne, puisqu'ils en avaient l'avouerie.
D'autres historiens estiment que cette fondation peut plus justement être attribuée à la famille des chevaliers d'Hauteville car, en 1206, Pierre d'Hauteville déclare qu'il confirme toutes les donations faites par ses ancêtres à cette maison d'Etoy.

Il est encore possible qu'Etoy existait bien avant le XIIème siècle puisque l'Abbaye de Saint-Pierre-de-Mont-de-Joux possédait une terre dans cette contrée au Xème siècle déjà.

Quoi qu'il en soit, il existe un contrat de 1145 dans lequel intervient, au nom du Prieuré, Ulrich de Stuie (Ulrich d'Etoy) : c'est le premier document connu mentionnant Etoy.

En 1177, le Pape Alexandre III mentionne la "Cella de Stoi" (Prieuré d'Etoy) comme faisant partie des bénéfices et possessions de la congrégation du Grand-Saint-Bernard. C'est la raison pour laquelle, lors de l'élaboration de nos armoiries, il a été repris les armes de Bourg-Saint-Pierre, soit : "les clefs d'or sur champ d'azur". L'écureuil, quant à lui, rappelle en patois le nom des habitants: "Les Etierruz".

Du début du vingtième siècle à la fin des années 70, Etoy comptait entre 700 et 800 habitants. Le développement d'un important quartier d'habitation au sud de la commune, puis celui des zones villas et village, ont amené une croissance régulière de notre population.

Le cap des 1000 habitants a été franchi en 1984, celui des 2000 en 1998.

Quelques monuments

Le quartier du Prieuré, au coeur du village, renferme encore les monuments les plus intéressants liés à l'histoire d'Etoy :

  • l'église, avec, à l'intérieur, un arc triomphal du XIIème siècle;
  • le clocher, qui était autrefois une tour de défense avec des meurtrières et qui abrite, entre autres, une cloche datée de 1630;
  • le Prieuré, l'une des plus anciennes demeures d'Etoy;
  • le château, dont la tour a disparu, et qui se présente aujourd'hui sous l'aspect d'une maison patricienne; propriété de la famille de Mestral, a abrité pendant plus de 50 ans la famille de l'écrivain Guy de Pourtalès, dont l'oeuvre manuscrite est conservée à Etoy. Lorsque la famille de Pourtalès quitta le château, celui-ci eut un rayonnement tout particulier pendant 12 ans en abritant une communauté oecuménique de soeurs.

Plus de photos

Visitez le site notrehistoire.ch, où un album a été créé à partir des documents présentés lors de l'exposition qui a eu lieu  à Etoy en l'an 2000 sous le thème "Etoy de 1900 à nos jours".

Continuez à enrichir cet album par vos commentaires et par l'ajout  d'anciennes ou de nouvelles photos !

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Horaires et contacts

Administration communale
Place de la Saint-Jaques 3

1163 Etoy

Tél. 021/821.32.32
Fax 021/821.32.33
greffe@etoy.ch

Le bureau est ouvert du lundi au vendredi
de 8h00 à 12h00 et de 14h00 à 16h00.

 

 

Menu utilisateur